20/12/2006

Bal de la faculté de droit (24 novembre)

collierLe soir du 24 novembre avait lieu le bal de la faculté de Namoureux, plus connue sous le nom de "faculté de droit" . Pour la troisième année consécutive, j'ai donc ressorti ma robe de soirée et Namoureux, des amis à nous et moi nous sommes mis sur notre trente-et-un pour nous rendre au concert noble.

Mais avant le bal, la journée s'était déjà très bien passée. L'après-midi, j'avais fait un peu de shopping : quelques cadeaux de Noël (oui, déjà) et un collier et des boucles d'oreilles asorties à porter avec ma robe de soirée. Il faut dire que ces derniers achats ont une histoire...

Pour mon anniversaire, Namoureux m'a offert un très beau collier, à mettre avec une tenue assez habillée. Seulement, le collier est décoré de motifs rouges et ma robe de soirée est couleur aubergine. Je ne pouvais donc pas mettre ce bijou avec ma robe.

J'ai d'abord pensé m'offrir une nouvelle robe mais je trouvais un peu bête de faire une telle dépense pour un vêtement que je ne mettrais que très peu et je me suis dit que je trouverais bien d'autres vêtements et occasions pour porter le cadeau de Namoureux. Alors, comme on m'avait soufflé qu'un bijou dans les tons roses irait bien avec ma robe aubergine, j'ai cherché un collier dans ces couleurs.

J'ai remarqué un collier dans une vitrine mais je n'osais pas entrer et demander le prix craigant la réponse. Mais le vendredi du bal - il n'était pas trop tard - , je l'ai montré à Namoureux qui m'a "poussée" (il ne fallait pas grand-chose) à franchir la porte de la boutique. J'ai regardé le prix qui était effectivement relativement élevé par rapport à ce que je dépense habituellement pour mes bijoux mais pas exorbitant non plus. Nous sommes malgré tout sortis du magasin et je suis allée flâner dans un magasin que j'adore et chercher quelques cadeaux de Noël pendant que Namoureux allait chez le coiffeur (il devait y aller alors, autant y aller un jour où il faut être chic ). Quand il est sorti du salon de coiffure, nous nous sommes retrouvés et j'ai pris la décision d'aller chercher le collier. Je suis comme ça moi, je dois réfléchir avant de m'offrir quelque chose, même si je suis moins regardante quand il s'agit de faire des cadeaux à mes proches. Quand nous sommes rentrés dans le magasin, la vendeuse a souri en disant "aah, on revient !" . J'ai essayé le collier que je trouvais vraiment beau. Je me suis interrogée sur la "compatibilité" des couleurs du bijou et de ma robe. La vendeuse m'a alors proposé de mettre une robe de couleur similaire devant moi et j'ai vu que le mariage de coloris était assez réussi. J'ai décidé d'acheter le fameux collier.

Là, la vendeuse a fait preuve d'un bon esprit commercial. Elle m'a demandé si je ne souhaitais pas acquérir les boucles d'oreilles assorties, prétextant que j'éprouverais des difficultés à les acheter si je les cherchais par après. J'avais peur de ressembler à un sapin de Noël avec tous ces bijoux et j'ai donc commencé par refuser. Mais à mon avis, la vendeuse avait compris que j'étais dans un jour où il ne fallait pas grand-chose pour me faire plier : elle m'a proposé de les essayer, me disant qu'elles n'étaient pas si imposantes. J'avoue, j'ai craqué mais je trouvais que les bijoux, bien que voyants, étaient faits de motifs assez fins et j'ai décidé que je pouvais m'octroyer cette petite folie, d'autant plus que j'avais reçu et gagné un peu d'argent peu avant.  (Eh non, je ne dépense pas mes sous si facilement, il faut des arguments. Je sais que c'est parfois pénible mais c'est plus fort que moi.) J'ai donc acquis les fameux bijoux que j'ai fièrement portés le soir-même. Ca en fait une histoire pour un achat n'est-ce pas ?

Bon, j'en reviens au bal. Tout d'abord, en rentrant des cours (j'avais cours de 17h30 à 20h30) au kot de Namoureux, je me suis adonnée à la réalisation d'un chignon. Pendant ce "travail", les amis que Namoureux et moi avions invités à manger sont arrivés. J'ai réussi à faire tenir mes cheveux et j'étais assez contente du résultat (mais ça fait mal aux bras de travailler sur sa propre tête lol ). Nous avons alors dégusté le bon repas que Namoureux avait préparé (eh oui, il cuisine toujours et à chaque fois de bons petits plats) et le moment de nous préparer pour aller prendre la navette (prévue par les organisateurs du bal) est vite arrivé.

Dans la navette, nous avons remarqué que certains avaient déjà bien commencé à faire la fête (du moins si on peut associer l'expression "faire la fête" à "boire"). Presque tout le trajet s'est fait en chansons !  On était assez contents d'arriver (les oreilles chauffaient ).

Lors de la soirée, nous avons admiré des tenues, ri d'autres (oui, je sais, c'est pas bien  lol). Nous avons un peu dansé mais le son n'était vraiment pas à la hauteur d'une telle soirée : mauvais réglages, baffles qui crachotent et la "musique boum boum", ça lasse assez vite, surtout en tenue de soirée. Ju, l'amie avec qui nous sommes sortis, a essayé de supporter les chaussures à très hauts talons qui lui avaient été prêtées. Enfin, nous avons surtout discuté avec les gens que nous avons retrouvés sur place et fait quelques photos. La musique mise à part, la soirée était assez agréable. C'était un peu bizarre de penser que c'était sans doute le dernier "bal de droit" auquel nous participions mais bon, tout change et de toute façon, si le coeur nous en dit, rien ne nous empêchera d'y retourner même si nous ne sommes plus étudiants. Mais à mon avis, nous aurons d'autres soirées et loisirs.

En résumé, bonne journée, agréable souper et chouette soirée.

(illustration : un détail du "fameux collier" )

22:12 Écrit par Stella dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

il est beua ce collier, je comprends que tu es craqué!!! je peux te poser une question? est-ce que la photo sur la droite de ton blog (au dessus de une grande famille) ce sont tes peluches car dans ce cas j'en ai une qui est la même que la tienne! lol bisous

Écrit par : Nathalie | 21/12/2006

Peluches Pour le collier, je ne regrette pas du tout d'avoir craqué ;-).
Pour les peluches, oui, elles sont sur ma garde-robe. En fait, je collectionne les koalas (pas qu'en peluche) et, depuis cette photo, d'autres ont rejoint le haut de la garde-robe. ;-)

Écrit par : Stella | 21/12/2006

Ah... Ben, euh... Moi j'ai pas les mêmes peluches, mais j'ai un globe... ;o)

Écrit par : Audrey-Laure | 21/12/2006

Zoli ! tu le porteras à Noël ? Avec les boucles d'oreille ?

Écrit par : Marirose | 22/12/2006

coucou Stella, je viens te souhaiter un joyeux noël, gros bisous et oui c'est sûr on a le même koala!! lol ça nous fait un point en commun!

Écrit par : Nathalie | 23/12/2006

RE : Nathalie : Points communs En lisant ton blog, j'ai constaté que nous avions plus d'un point commun tu sais. Le stress au volant, l'addiction au chocolat et l'esprit un peu "déjanté". ;-)

Écrit par : Stella | 23/12/2006

Serait-ce le fameux "Collier de la Reine" qui a fait couler tant d'encre ??? ;-))

Écrit par : Brigitte | 26/12/2006

quel beau collier! il allait parfaitement avec ta belle robe! et t 'as bien eu raison de craquer ;-)... Plus jamais je remettrai ces chaussures, trop mal! un très beau reveillon à toi et à "namoureux" ce soir... bisous

Écrit par : Julie | 31/12/2006

Les commentaires sont fermés.