19/03/2007

Baptême de discothèque

enceinteSamedi, j'étais invitée chez Cécé, pour fêter son anniversaire. Au programme : souper et sortie en boîte.

Je n'avais jamais mis les pieds dans une discothèque  (sauf en Roumanie mais ce n'est pas la même chose) et j'appréhendais assez ce "baptême".  Je l'avoue, j'ai même envisagé de prendre congé après le souper, d'autant plus que je m'étais levée à 6 heures du matin samedi pour un cours. Finalement, j'y suis allée et ça ne s'est pas trop mal passé...  si l'on excepte quelques bémols.

Tout d'abord, nous avons vécu quelques problèmes de parking. En effet, le "gardien" qui guidait les voitures dans le parking bien boueux a amené Cécé à se garer à un endroit où elle s'est embourbée. Après avoir essayé en vain de dégager la voiture, il est parti s'occuper des autres véhicules et n'est réapparu que quand les copains de Cécé sont arrivés pour l'aider. La voiture a finalement été dégagée et garée mais le lendemain, Céline a constaté une "jolie" bosse à l'arrière. Je peux vous dire qu'elle a vu rouge. 

A l'entrée, deuxième "surprise sympathique", le tarif a été revu à la hausse (ben oui, mes copines m'avaient informée du prix mais elles n'étaient pas au courant du changement). Enfin soit, je ne sors jamais en boîte, je ne vais pas me plaindre pour deux-trois euros.

Première constatation en entrant dans la salle : ça pue ! Rien à faire, l'odeur de cigarette, je ne m'y fais pas et en prime, ça m'abîme le gorge. Résultat, à la fin de la soirée, je n'ai plus de voix : la fumée ajoutée à l'obligation de crier pour dire quelque chose font que le "lendemain" de la sortie, je ne peux cacher l'activité de la veille.

A part cela, j'avais peur de ne pas supporter le volume sonore mais à l'arrivée, ça allait. La musique ne correspondait pas à ce que j'écoute habituellement mais c'est assez normal : essayez de danser sur du Julien Clerc ou du Alain Souchon !  Au début, nous avions droit à des titres comme Justin Timberlake, Akon, Martin Solveig... Certains des morceaux diffusés m'insupportent en général mais pour danser, pas de problème.

En tout cas, pas de problème avec cette musique mais on ne peut pas en dire autant des gens présents. J'admets qu'il y avait du monde et peu de place pour conserver un "espace vital" correct mais franchement, quand les dames derrière vous vous donnent des coups de coude à la chaîne en dansant et que, vous avez beau tenter de leur laisser de la place, le seul résultat est qu'elles reculent vers vous et continuent les coups de coude de plus belle, c'est assez exaspérant.  Bubulle a bien tenté une riposte mais les "coupables" n'ont pas apprécié et se sont retournées vers elle en lui lançant "faut pas exagérer non plus !"  Ben tiens, c'est vrai quoi, il y a assez de deux personnes qui filent des coups, vous vous imaginez le bordel si tout le monde s'y met !  (Oui, je suis une vieille raleuse mais la surface de la terre regorge de gens impolis et irrespectueux et il n'y rien à faire, ça m'énerve. )

Dans la soirée (enfin, la nuit), Cécé nous a proposé de passer dans la seconde salle où l'ambiance est plus "années 80". En fait, nous sommes arrivées en pleine phase eighties mais nous avons vite eu droit à des titres plus actuels mais moins "dance music" que de l'autre côté. J'aimais assez le style musical de cette salle. Bubulle et moi avons particulièrement apprécié les titres latino.

Cette salle-là sentait aussi très mauvais. Nous avons également vite constaté que la moyenne d'âge y était un peu plus élevée que de l'autre côté mais là, nous avions plus de place pour bouger. Je pense que ça a été ma partie préférée de la soirée.

La nuit était déjà bien avancée lorsque Cécé a souhaité rejoindre la première salle. C'était la reine de la soirée, on ne pouvait pas le lui refuser.  Et là, j'ai moins apprécié la sortie.

Nous sommes revenues au milieu d'une techno hurlante et nous n'avons plus rien pu entendre d'autre que du boumboum avant notre départ. Je suis désolée mais, la techno, je ne supporte pas. Surtout quand ça hurle (là, je ne supportais plus le volume sonore), quand ça dure et quand c'est agrémenté de lampes vertes qui font mal aux yeux. Il faut dire que j'avais déjà mal à la gorge et que mes oreilles commençaient à me signaler qu'elles en avaient marre, il aurait donc été dommage que je n'ai pas en plus mal aux yeux. lol  En prime, ce type de musique me donne mal à la tête et... au ventre. Il n'y a rien à faire, la musique techno me frappe le ventre et résonne dans ma cage thoracique et ces sensations sont très désagréable. Enfin, j'imagine que la fatigue n'était pas étrangère au "ras-le-bol" qui s'est emparé de moi : cela faisait quand même plus de 20 heures que je m'étais levée.

Je n'ai plus vraiment dansé. J'ai espéré un retour à de la musique moins "dure" mais en vain. A la fin, je suis restée un bon moment debout sur la piste de danse sans danser (le ridicule ne tue pas hein ! lol), je n'en pouvais plus mais je ne voulais pas ennuyer Bubulle et Cécé qui, elles, s'amusaient bien.

A 3h45, Cécé m'a dit "dans un quart d'heure on y va". Mais elle adore la techno et, après un petit coup de pompe dans l'autre salle, elle se plaisait alors vraiment sur la piste. Vers 4h30-4h45, je suis allée m'assoir à la sortie de la discothèque et j'ai attendu là-bas. J'étais vraiment fatiguée.

Finalement, nous sommes parties vers 5h20 je pense. Nous sommes rentrées avec Cécé, chez elle. La maman de Bubulle est venue la récupérer là-bas et moi, grosse veinarde , j'ai passé la nuit chez Cécé. Accueil parfait, comme à leur habitude à sa maman et elle.

En conclusion, même si je suis une vieille raleuse , j'ai apprécié de sortir avec mes copines (et leurs copains ). Je veux bien remettre ça mais, un jour où j'aurai pu dormir un peu plus le matin et sans doute pas jusqu'à 5h. En outre, je préférerais ne pas subir de trop longues périodes techno mais, au grand étonnement de Cécé, je lui ai dit que j'aimerais remettre cela avec Namoureux. Pas forcément au même endroit mais bon, les sorties avec les copains, c'est quand même "trop fun"  lol (cf. American Pie). Et ce serait encore mieux avec Namoureux !

(illustration : http://www.01gif.com/base/gifs_objets_musiques.php?path=les_gifs_objets_musiques/enceintes&debut=12)

21:39 Écrit par Stella dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Si la cigarette était absente, et le son un peu moins fort, j'irais plus souvent en discothèque... C'est vrai que ça gâche un peu l'ambiance parfois...

Écrit par : Audrey-Laure | 20/03/2007

Les commentaires sont fermés.